, , , ,

À New York, des chauffeurs immigrants réclament la dignité et la fin des abus de leur nouvel employeur

Le 7 mars 2012, les chauffeurs de la boulangerie Tom Cat, membres de la campagne Focus on the Food Chain, ont remis une Déclaration de Dignité aux représentants de la compagnie.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=EEeNiHLqoNs&w=560&h=315]

Voir plus de photos de l’évènement sur
la page Facebook de la campagne Focus on the Food Chain

Aimez leur groupe sur Facebook en cliquant ici!

Écrit par Daniel Gross le 9 mars 2012
Publié le 11 mars sur iww.org
Traduit par “travailleurindustriel”

Des membres de Focus on the Food Chain qui travaillent pour la plus grande boulangerie industrielle de la ville de New York ont lancé une campagne le mercredi 7 mars. Celle-ci à pour but d’obtenir le respect des travailleurs puisque les nouveaux propriétaires de l’usine tentent agressivement de dégrader les conditions de travail. Les chauffeurs de l’entreprise Tom Cat Bakery, basée dans le quartier de Queens, sont forcés de travailler sous une administration très abusive et subissent la menace de voir leur assurance-maladie se dégrader de manière importante. Tom Cat Bakery est un important distributeur de pain artisanal pour les nombreux restaurants et détaillants d’aliments spécialisés de la région métropolitaine de New York.

Les travailleurs de Tom Cat Bakery, majoritairement des immigrants latino-américains, se sont rassemblés à Long Island City avec d’autres travailleurs et des étudiants venus les appuyer. Ces derniers font tous et toutes partie de groupes qui sont d’accord avec les revendications des travailleurs de Tom Cat Bakery. Parmi ces groupes on compte le comité de travail “justice pour les travailleurs immigrants” d’Occupy Wall Street, l’Alliance des travailleurs-travailleuses des chaines alimentaires (Food Chain Workers Alliance), les Journaliers Unis de Woodside (Jornaleros Unidos de Woodside), le Centre des Travailleurs-Travailleuses des Blanchisseries (Laundry Workers Center), le Centre des possibilités d’emplois en Restaurations de NewYork (the Restaurant Opportunities Center of New York) et les Travailleurs-travailleuses Domestiques Unis (Domestic Workers United).

Les travailleurs et leurs supporters ont marché ensemble vers l’usine où plusieurs chauffeurs ont lu et remis la Déclaration de Dignité. Celle-ci souligne les attentes qu’ont les travailleurs face à l’administration en ce qui a trait au traitement respectueux des employé-e-s, à une assurance-maladie familiale abordable et à l’équité du traitement pour tous les travailleurs-travailleuses. L’action fut un départ incroyablement inspirant pour la marche des travailleurs-travailleuses de Tom Cat Bakery vers la justice et représente le plus récent effort d’un mouvement grandissant visant à transformer les usines de transformation alimentaire et les entrepôts de distribution.

À New York, le secteur de la transformation alimentaire et de la distribution fourni un gagne-pain à plus de 35 000 travailleurs et travailleuses et à leur famille. Ce secteur reste pourtant de plus en plus caractérisé par un modèle d’affaire qui se base sur des emplois précaires et des traitements abusifs à l’égard de la force de travaille majoritairement immigrante. Focus on the Food Chain est une campagne qui fonctionne sur la base de l’adhésion individuelle des travailleurs et travailleuses de ce secteur. Ceux et celles-ci s’organisent dans le but de promouvoir de bons emplois et un système alimentaire local durable. Cette campagne est un projet conjoint des Brandworkers et des IWW de la ville de NewYork.

Les chauffeurs de Tom Cat ont besoin de votre appui dans leur lutte pour défendre leur dignité, contester les stratégies de l’industrie par actions privées, et créer un système alimentaire basé sur les droits humains plutôt que sur l’exploitation. S’il vous plait restez à l’affut des actions qui seront nécessaires dans le futur. Pour vous impliquer et leur venir en aide, envoyez un courriel à Joseph Sanchez à jsanchez [at] brandworkers.org.

Merci à vous pour tous ce que vous faites qui puisse aller dans le sens des droits humains et de la dignité humaine.

, , , , ,

CKUT Labor Radio | Historian Peter Cole on IWW’s black leader Ben Fletcher, Local 8 and South Africa


Listen to CKUT Labor Radio 12 minutes interview with Peter Cole, or listen to the whole one hour show.

February was Black History Month. For that reason, members of the Montreal IWW helped CKUT Labor Radio‘s host David Tacium to talk with history professor at Western Illinois University, Mr Peter Cole. Mr Cole is the author of Ben Fletcher: The Life and Writings of a Black Wobbly” about the IWW’s most famous black leader Ben Fletcher. Mr Cole also wrote a book called Wobblies on the Waterfront Interracial Unionism in Progressive-Era Philadelphia about the IWW branch Ben Fletcher was involved with : the Longshoremen Union “Local 8” in Philadelphia in 1913.

During the interview, they also talk about the influence of the IWW in organizing black people in South African, a subject Mr Cole is studying now with the aim of writing a next book.

Peter Cole’s two books are available at the Montreal anarchist library L’insoumise on St-Laurent Street. The chapter 4 of Wobblies on the Waterfront, “War on the waterfront”, is also online here.

Read short presentation of Local8 and Ben Fletcher…

Lire la suite

, , , , ,

Montreal Stock Echange Tower Blocked by Hundreds / Blocage de la Tour de la Bourse de Montréal [Eng-Fr]

Police peppersprayed about 45 people. © PC/Ryan Remiorz

Here’s a great audio interview that explains it all very quickly.
Thanks to Montréal COOP Media and Alexia Conradi from the Quebec Women’s Federation.
Hundreds of people participated in a major action in Montreal [on Thursday February the 16th], shutting down the Montreal Stock Exchange [Tower], the heart of the city’s financial district, for several hours. The blockade was organized by the Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. Alexa Conradi is the head of the Quebec Women’s Federation and one of the spokeswomen for today’s action. In this clip she speaks about the organization and the reasons behind this action, as well as the ongoing campaigns – including the province-wide student strike against tuition fee increases – that are certain to make it an eventful spring in Quebec.

En français cette fois, Concordia University TV fait un bon tour d’horizon de l’évènement en 7 minutes.
In French, this CUTVvideo takes a good big picture of the event.
[youtube http://www.youtube.com/watch?v=RjJo-yavDKQ&w=560&h=315]

Lire la suite

, ,

McGill Students Occupy Office Against Administration’s Autocracy

The occupiers explain the circumstances for this action in a communiqué:

In the summer of 2010, Dr. Morton Mendelson (Deputy Provost, Student Life & Learning who is mandated to represent the interests of students to the administration) shut down the beloved Architecture Cafe, taking away our biggest student-run cafe and giving Aramark – a company that provides food to most US prisons and the US military – a monopoly on food services on campus. Last year, he and the administration forced all clubs and services to remove “McGill” from their name,as if we, the students of this university, have no right to associate with the brand they wish to put forward. Then, this winter, Mendelson announced the administration would ignore and seek to invalidate the overwhelmingly clear results of the CKUT and QPIRG fall referendum question.

[…]

There is no doubt in our mind that this administration – and Dr. Mendelson in particular – need to understand the consequences of their actions towards students. We are here to hold them accountable. We have undertaken this action in full knowledge of its potential consequences, yet maintain that, given the current context of administrative disregard for student autonomy by the administration and the radical imbalance of power between students and administrators, this action is justified.”

Follow the occupiers’ updates on Twitter

Read the full “COMMUNIQUÉ: Dear McGill”

Read Montreal Media Coop‘s article

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=WCuSTYFn-sU&w=560&h=315]
VIDEO: Getting food to the students at McGill who are “occupying” the 6th floor of the McGill Administration building
, , , , , , ,

London IWW Cleaners: Workplace Occupation Stoped by Police Threats

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=vtjsJSBeZ7c&w=560&h=315]

Cleaners at the Guildhall have been holding a sit in and stopping work since the 22nd of December because of mistreatment and intimidation. Early this morning [4th of January] management called the police, who came and intimidated and threatened the cleaners. The cleaners protested that they were holding a completely peaceful sit-in. They finally left due to police threats to drag them out physically.
Lire la suite

, , , , ,

Angleterre: Grève Générale de 24h le 30 Novembre

En Angleterre, plus de 2,6 millions de travailleurs et travailleuse seront en grève le 30 novembre prochain.

Une mobilisation sans précédant…                                                                                … pour contrer une attaque sans précédant
Avec son projet drastique de réforme des fonds de retraites des employé-e-s du système publique, le gouvernement a poussé les paramédics, les auxiliaires d’enseignement, les travailleuses de comptoirs alimentaires et les travailleurs sociaux à passer à l’action. Les deux tiers des écoles (20,000) seront fermées et des perturbations sont aussi prévues dans les ports, les aéroports et les hôpitaux. On dit déjà que ce sera la plus grandes grève que l’Angleterre aura connue depuis des lustres.

Pour un professeur, la réforme mise de l’avant par le gouvernement amènerait les changements suivants:

• La contribution mensuelles augmenterait de 50%, en passant de 6.4% à 9.6% d’ici 2014.

• Les enseignants gagnant plus de £40,000 verraient leur contribution augmenter de 64%.

• La pension de retraite d’un enseignant serait calculée à partir de la moyenne des revenues au cours de sa carrière plutôt qu’à partir du salaire à la fin de sa carrière.

• Les enseignants ne pourront plus prendre leur retraite à 60 ans, mais devront attendre de le faire à l’âge déterminé par l’état soit 65 ans prochainement, 66 ans en 2020 et par la suite, 68 ans.

La tension monte
Du côté des douanes, un ministre a annoncé que l’armée prendra la tâche de vérifier les passeports à la place des travailleurs habituels tout en annonçant que l’offre de réforme des fonds de retraites actuel sera retirée si les syndicats ne l’acceptent pas d’ici la fin de l’année. De son côté, la secrétaire générale du National Union of Teachers,  a dit que les syndiqué-e-s prévoient des grèves régionales si jamais le gouvernement ne flanchait pas après la manifestation de jeudi.

L’extrême-droite menace les grévistes et le mouvement Occupy
Il est a noter qu’une scission du groupe d’extrême-droite English Defence League (EDL), appelée The Infidels, a déclaré vouloir s’en prendre physiquement aux grévistes. Les dirigeants syndicaux de Unite, disent se préoccuper sérieusement de ces menaces puisqu’un de leur quartier général a été la cible d’une attaque le 10 novembre dernier. Des évènements récents laissent comprendre que cette scission d’EDL souhaite s’en prendre plus largement aux groupes de gauche, tandis que EDL ciblait uniquement les musulmans.  Des membres de ce groupe seraient responsables d’attaques contre des manifestants anti-racistes et des manifestants contre les mesures d’austérité ainsi qu’une tentative d’assaut contre le campement Occupy StPaul et de l’assaut du campement d’Occupy Newcastle où un Indigné a été hospitalisé et d’autres blessés.

Le Industrial Worker de Novembre est en ligne | November IW journal is online Issue #1740

[scribd id=71155973 key=key-d9xn3lkgt6lbl3basov mode=list]

Pour télécharger le PDF Cliquez sur Download en bas de cette page
To  Download PDF format click on Download at the bottom of that Page

Follow Industrial Worker’s facebook page here.
Always receive Industrial Worker by subscribing.
Download previous issues from archives.

Suivez la page facebook du journal ici.
Recevez-le à la maison en vous abonnant.
Téléchargez les numéros précédents depuis les archives

Seguir la pagina de facebook aqui.
Suscribirse para recibir el Industrial Worker en casa.
Descarga las ediciones anteriores desde los archivos

,

Les laves-autos états-uniens, des ateliers de misère au coin de la rue.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=YTCiYI84Snw&feature=player_embedded%3C]

Les lave-autos états-uniens sont de vrais ateliers de misère à chaque coin de rue.

Majoritairement immigrant-e-s latinos, les ouvriers-ouvrières sont victimes d’abus sexuels, de violence physique et verbales, sont dangereusement exposé-e-s à des produits chimiques toxiques. Ils sont aussi parfois payés seulement le pourboire qu’ils et elles reçoivent des clients, ce qui revient à moins que le salaire minimum.

Lire la suite

, ,

Migrant Workers’ Conditions in Middle East is Modern Slavery – and the answer from employing class to radicalised Arab working class of the ’60s

The idea that Dubai is an oasis of freedom on the Arabian peninsular is one of the great lies of our time. Yes, it has Starbucks and Dunkin’ Donuts and the Gucci styles, but beneath these accoutrements, there is a dictatorship built by slaves.

If you go there with your eyes open – as I did earlier this year – the truth is hidden in plain view. The tour books and the bragging Emiratis will tell you the city was built by Sheikh Mohammed, the country’s hereditary ruler. It is untrue.

The people who really built the city can be seen in long chain-gangs by the side of the road, or toiling all day at the top of the tallest buildings in the world, in heat that Westerners are told not to stay in for more than 10 minutes. They were conned into coming, and trapped into staying.

In their home country – Bangladesh or the Philippines or India – these workers are told they can earn a fortune in Dubai if they pay a large upfront fee. When they arrive, their passports are taken from them, and they are told their wages are a tenth of the rate they were promised. Lire la suite