Articles

,

Le sous traitant d’Apple prétend que ses employés se suicident par cupidité

DNDF

Foxcomm délocalise aussi une partie de la production au Vietnam ou à Taiwan.

À la réunion d’hier [8/6/2010] des actionnaires, Foxconn a révélé qu’il ne ne verserait plus d’indemnités aux familles des employés morts, afin de décourager les futurs suicides . Le PDG, Terry Gou, a exposé son raisonnement, donnant comme preuve le fait que l’argent — un montant quasiment équivalent à dix ans de salaire — était une motivation principale des suicides. Lire la suite

, ,

La grève qui touche Honda en Chine pourrait faire tache d’huile

DNDF

ZHONGSHAN Chine, 14 juin (Reuters) – Le mouvement social qui touche un fournisseur du groupe japonais Honda (7267.T: Cotation) en Chine pourrait s’étendre à d’autres entreprises du secteur manufacturier chinois dans lequel les ouvriers réclament un meilleur partage de la croissance économique.Lundi, une centaine d’employés se sont rassemblés dans l’usine Honda Lock, qui produit des serrures pour Honda à Zhongshan, touchée par des arrêts de travail depuis mercredi.

Lire la suite

,

Une ONG dénonce les « ateliers de la sueur » de Microsoft en Chine

Publication originale National Labor Committee, traductionContre Info

Le National Labor Committee dénonce les conditions de travail de l’usine chinoise KYE qui produit des périphériques informatiques pour Microsoft et plusieurs marques américaines. Les étudiants recrutés par l’usine travaillent plus de 80 heures par semaine pour 37 centimes d’euro de l’heure (0,5 dollar). Les cadences sont telles (130 souris par heure) que des salariés épuisés dorment parfois à même leur poste de travail durant les pauses. Les ouvriers sont hébergés dans des dortoirs collectifs plus que sommaires et ne disposent pas de douches.

Lire la suite

, ,

Chine : Les conflits salariaux gagnent en violence

Traduit par Samantha Deman · Global Voices

Un travailleur migrant, originaire de la province du Hebei, a été poignardé le 9 janvier dernier à Beijing, après avoir réclamé des arriérés de salaire auprès d’un sous-traitant ; l’homme a perdu un rein, précise l’article paru dans le journal Yangchen Evening News.

L’événement a été surnommé l’affaire “Salaire réclamé, rein perdu” par les médias chinois.

Selon le Yangcheng Evening News, Gao Zhiqiang, un père de trois enfants âgé de 28 ans, a subi l’ablation de son rein droit après avoir reçu des coups de couteaux commandités par le sous-traitant auquel il avait demandé 70 yuans (7 euros) d’arriérés de salaire. Un médecin a évalué les frais médicaux de Gao à près de 50 000 yuans (5 107 euros).

Lire la suite

,

Les sweathshop du iPhone: ça dégénère en Chine

ZNet France

Deux mille employés de l’usine Wintek Corp ont déclenché une grève violente la semaine dernière pour protester contre des décès suspects attribués à l’exposition à des substances toxiques.

L’information a été rapportée par le site China Daily, selon lequel 2 000 salariés de Wintek Corp, le sous-traitant d’Apple qui lui fournit les écrans tactiles de l’iPhone, s’en sont pris à des installations de l’usine. Ils entendaient protester après la mort de quatre travailleurs qui auraient été exposés aux vapeurs d’hexane, un solvant très puissant employé pour nettoyer la surface des écrans tactiles et qui attaque le système nerveux.

Les autorités locales ont semble-t-il mené une enquête et affirmé qu’aucun décès n’était répertorié, provoquant l’ire des salariés de Wintek. Ces derniers évoquent également la surcharge de travail mal rétribuée. On ne sait pas encore si la production de l’iPhone pourrait être affectée par cette grève.

Ce n’est pas la première fois que des fabricants chinois travaillant pour Apple sont mis en cause pour les conditions de travail de leurs salariés. Selon un audit réalisé l’année dernière par la firme américaine, 45 des 83 usines chinoises fabricant des iPhone et des iPod ne payaient pas les heures supplémentaires à leur taux légal en 2008.