Articles

Violence !

Alors que les libertés civiles et l’habeas corpus ont été suspendu à Toronto pour la durée du sommet, que la police a multiplié les arrestations et les perquisitions sans mandat, les éditorialistes et les commentateurs politiques montent aux barricades pour défendre un système pourri de l’intérieur contre la “violence” des méchants casseurs.

Mais cette dénonciation cache la réalité d’un système qui carbure à la violence, à l’oppression, à l’exploitation. Si elle est spectaculaire, la casse matérielle n’est rien comparée à la violence quotidienne du capitalisme. Ce n’est pas une violence que l’on voit parce qu’elle ne fait pas les manchettes, mais elle fait beaucoup plus de victimes que les quelques vitrines et automobiles qui ont fait les frais de la colère populaire à Toronto en fin de semaine.

Lire la suite