Articles

Le mythe entrepreneurial

Le texte suivant ne représente pas nécessairement le point de vue du Syndicat industriel des travailleuses et travailleurs, il est uniquement publié à titre de consultation.

Nous sommes dans l’ère du culte de l’entrepreneur. Nous analysons les Tory Burches et Evan Schepegels de ce monde à la recherche d’une formule magique ou d’une série de traits de caractère qui amène au succès. L’entrepreneuriat est en pleine ascension et de plus en plus d’étudiant-e-s sortent des écoles de gestion et choisissent de se lancer à leur compte.

Pourtant, ce qui est souvent perdu dans les conversations autour de ces success-stories, c’est que le trait commun tant recherché que partage la majorité de ses entrepreneurs et entrepreneuses est l’accès à un certain capital financier -fortune familiale, héritage, connexion, etc.- leur garantissant une stabilité. Alors qu’on présente ces entrepreneurs et entrepreneuses comme des gens partageant un goût pour le risque, ce qu’ils et elles ont réellement en commun est en fait un accès à suffisamment d’argent pour leur permettre de prendre des risques. Lire la suite