Articles

, ,

Grève contre un concessionnaire privé à l’hôpital Sainte-Justine

CSN

Hier, à 11 h, les 35 salarié-es du casse-croûte au CHU Sainte-Justine, géré par le groupe Compass, ont déclenché une grève générale illimitée en réponse à leur employeur qui souhaite faire reculer leurs conditions de travail sur plusieurs aspects.

Pour le président du Syndicat national des employé-es du CHU Sainte-Justine, représentant quelque 1950 travailleuses et travailleurs de l’établissement, Gilles Charrois, cette bataille devenait inévitable face au peu de flexibilité dont fait preuve l’employeur à la table de négociation. « Nous portons, somme toute, peu de demandes d’amélioration. L’essentiel pour nous est de préserver nos conditions de travail, notre convention collective, fruit du travail que nous avons abattu au fil des 40 dernières années. »

Lire la suite