,

USA: “Abattez ces travailleurs comme des chiens!”

Source: Anarcho-Syndicalist Review Summer 2011 #56

Au printemps dernier, le Gouverneur Républicain de l’État du Wisconsin déposait un projet de loi visant à instaurer drastiquement l’équilibre budgétaire tout en s’attaquant directement au droit des employés de l’État à négocier collectivement leur condition de travail. S’en est suivit un important mouvement d’opposition ouvrière qui est venue briser la paix syndicale habituelle aux USA, comme on peut le lire dans ce billet de notre blogue.

Pendant ce temps, d’autres États s’apprêtaient aussi à déposer des projets de loi similaires parfois sous le couvert de “réformes scolaires”. À la vue de la réaction des enseignant-e-s et employé-e-s du secteur publique du Wisconsin, des politiciens de l’Indiana furent pris de panique à l’idée que cette mobilisation puisse alors se transformer en une vague de contestation incontrôlable à travers les États où de telles lois étaient déposées. C’est alors qu’on vit des responsables d’État perdre leur poste après que leurs stratégies répressives soient publiquement connues.

C’est le cas du Deputy Attorney General Jefferey Cox qui fut renvoyé après avoir dit sur Twitter que le gouverneur du Wisconsin, Scott Walker, devrait utiliser de vrais balles contre les manifestant-e-s pro-syndicales.

Plus tard, un Deputy Prosecutor dans le compté de Johnson en Indiana, Carlos Lam, suggéra par courriel pour sa part a Walker de monter une opération sous fausse bannière (par exemple de se déguiser en manifestant-e-s) pour laisser croire que les syndiqué-e-s commettaient des actions violentes contre Walker lui-même.

On pouvait lire dans ce courriel:
“If you could employ an associate who pretends to be sympathetic to the unions’ cause to physically attack you (or even use a firearm against you), you could discredit the unions”. [The effort] would assist in undercutting any support that the media may be creating in favor of the unions.”

Après avoir nié la chose en disant que son compte avait été piraté, Lam admis avoir fait cette suggestion et démissionna.

, , , , ,

Angleterre: Grève Générale de 24h le 30 Novembre

En Angleterre, plus de 2,6 millions de travailleurs et travailleuse seront en grève le 30 novembre prochain.

Une mobilisation sans précédant…                                                                                … pour contrer une attaque sans précédant
Avec son projet drastique de réforme des fonds de retraites des employé-e-s du système publique, le gouvernement a poussé les paramédics, les auxiliaires d’enseignement, les travailleuses de comptoirs alimentaires et les travailleurs sociaux à passer à l’action. Les deux tiers des écoles (20,000) seront fermées et des perturbations sont aussi prévues dans les ports, les aéroports et les hôpitaux. On dit déjà que ce sera la plus grandes grève que l’Angleterre aura connue depuis des lustres.

Pour un professeur, la réforme mise de l’avant par le gouvernement amènerait les changements suivants:

• La contribution mensuelles augmenterait de 50%, en passant de 6.4% à 9.6% d’ici 2014.

• Les enseignants gagnant plus de £40,000 verraient leur contribution augmenter de 64%.

• La pension de retraite d’un enseignant serait calculée à partir de la moyenne des revenues au cours de sa carrière plutôt qu’à partir du salaire à la fin de sa carrière.

• Les enseignants ne pourront plus prendre leur retraite à 60 ans, mais devront attendre de le faire à l’âge déterminé par l’état soit 65 ans prochainement, 66 ans en 2020 et par la suite, 68 ans.

La tension monte
Du côté des douanes, un ministre a annoncé que l’armée prendra la tâche de vérifier les passeports à la place des travailleurs habituels tout en annonçant que l’offre de réforme des fonds de retraites actuel sera retirée si les syndicats ne l’acceptent pas d’ici la fin de l’année. De son côté, la secrétaire générale du National Union of Teachers,  a dit que les syndiqué-e-s prévoient des grèves régionales si jamais le gouvernement ne flanchait pas après la manifestation de jeudi.

L’extrême-droite menace les grévistes et le mouvement Occupy
Il est a noter qu’une scission du groupe d’extrême-droite English Defence League (EDL), appelée The Infidels, a déclaré vouloir s’en prendre physiquement aux grévistes. Les dirigeants syndicaux de Unite, disent se préoccuper sérieusement de ces menaces puisqu’un de leur quartier général a été la cible d’une attaque le 10 novembre dernier. Des évènements récents laissent comprendre que cette scission d’EDL souhaite s’en prendre plus largement aux groupes de gauche, tandis que EDL ciblait uniquement les musulmans.  Des membres de ce groupe seraient responsables d’attaques contre des manifestants anti-racistes et des manifestants contre les mesures d’austérité ainsi qu’une tentative d’assaut contre le campement Occupy StPaul et de l’assaut du campement d’Occupy Newcastle où un Indigné a été hospitalisé et d’autres blessés.

, , , ,

CHINE: Grève de 7000 travailleurs d’une fabrique Nike, Adidas, New Balance


Le blogue Le Chat Noir Émeutier souligne la nouvelle tirée d’un journal belge

(Belga) Plus de 7 000 salariés d’une fabrique de chaussures Adidas, Nike et New Balance du sud de la Chine ont fait grève contre des licenciements et des réductions de salaires et des heurts avec la police ont fait plusieurs blessés, a annoncé un groupe de défense des droits de l’homme.

Des dizaines d’ouvriers ont été blessés jeudi lorsque la police a tenté de démanteler un barrage installé par les grévistes sur la rue principale de la ville située près de Dongguan, dans la province de Guangdong, a indiqué vendredi soir dans un communiqué le China Labor Watch (CNW), organisation spécialisée dans la défense des droits de l’homme.

Les salariés de l’usine de Yucheng, près de Huangjiang, se sont mis en grève après le licenciement le mois dernier de 18 de leurs cadres, interprété par les ouvriers comme un signe de prochaine délocalisation, a ajouté CNW dont le siège est à New York. L’un des cadres licenciés a déclaré au China Business News que son départ faisait partie d’un projet de déménagement de la production dans la province de Jiangxi afin de réduire les coûts qui sont plus élevés dans le vaste pôle manufacturier de Dongguan. Cette grève est la dernière d’une série d’incidents et de mouvements sociaux qui ont éclaté dans le Guangdong, région connue comme le grand atelier du monde qui attirent des dizaines de millions de travailleurs migrants.

Presse bourgeoise – Le Vif (avec Belga), 19/11/2011 à 11h

, , , , ,

Une syndicaliste sud-coréenne vit en haut d’une grue depuis près de 200 jours

 

La syndicaliste Kim Jin-suk sur sa grue, à Pusan. Photo prise le 27 juin 2011. Reuters/Lee Jae-Won

La syndicaliste Kim Jin-suk sur sa grue, à Pusan. Photo prise le 27 juin 2011. Reuters/Lee Jae-Won

Celle-ci s’appelle Kim Jin-suk, elle a 51 ans. Lorsqu’elle a commencé sa lutte, Kim Jin-suk protestait contre des licenciements dans son entreprise, les chantiers navals de Hanjin. Mais le mouvement s’est essoufflé, certains grévistes ont gagné des indemnités de licenciement et ont cessé leur action.

Son combat a maintenant dépassé le cadre des seuls licenciements de l’entreprise Hanjin: des travailleurs précaires, des artistes, des politiciens se sont joints au mouvement. Il cristallise en fait le mécontentement d’une population qui accuse le gouvernement de protéger les grandes entreprises du pays au dépend des plus démunis.

Selon un manifestant « Kim Jin-suk est devenue le symbole du combat entre la démocratie et la violence du capitalisme »

Lire la suite

,

STATUS FOR ALL! / UN STATUT POUR TOUTES ET TOUS!

[French version follows]

STATUS FOR ALL!
March for justice and dignity for all migrants and refugees
SATURDAY, MAY 28, 2011
Gathering at NOON
Jean Talon & Boyer, just east of métro Jean-Talon
MONTREAL

No borders, no nations, stop the deportations!

We march together to demand an end to deportations and detentions and also to denounce the double punishment of migrants with criminal records. We demand Status for All, and organize for a “Solidarity City” for all residents of Montreal.

A child-friendly march followed by a picnic in Park Athena. Bring your kids! Get in touch about any accessibility needs.

Organized by Solidarity Across Borders, No One Is Illegal-Montréal, Dignidad Migrante, the Immigrant Workers Center & JOC-Montreal. (Dignidad Migrante and Solidarity Across Borders are working groups of QPIRG Concordia.)
[email protected]
514-848-7583
www.solidarityacrossborders.org

Lire la suite

, , ,

Video reportage de CUTVnews de la manifestation anti-capitaliste du premier mai

Ce reportage a été fait par le Concordia University Television CUTV. Les premières minutes sont les discours d’ouverture. La suite des premières 11,30 minutes s’intéresse à un contingent appelé “Baby Block” qui s’est formé en réponse à la répression des années précédentes.

This video is made by Concordia University Television CUTV. It’s first minutes are the opening speaches in french of the demo. The rest of the first 11,30 minutes are about a specific block of the demo called Baby block and how it came to be a necessity for some people that wanted to participate without being attacked by the police.[blip.tv ?posts_id=5126530&dest=-1]

, , ,

Video reportage de CUTVnews de la manifestation anti-capitaliste du premier mai

Ce reportage a été fait par le Concordia University Television CUTV. Les premières minutes sont les discours d’ouverture. La suite des premières 11,30 minutes s’intéresse à un contingent appelé “Baby Block” qui s’est formé en réponse à la répression des années précédentes.

This video is made by Concordia University Television CUTV. It’s first minutes are the opening speaches in french of the demo. The rest of the first 11,30 minutes are about a specific block of the demo called Baby block and how it came to be a necessity for some people that wanted to participate without being attacked by the police.[blip.tv ?posts_id=5126530&dest=-1]

, ,

1er Mai: Rendez-vous dans le contingent syndicaliste de combat!

À l’occasion du premier mai, cette année notre bannière sera déployée au centre-ville de Montréal à 12h au coin des rues Marie-Anne et Chapleau  dans le contingent “Pour un syndicalisme de combat” lancé par l’ASSÉ (Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante).

Il sera alors comme toujours possible de nous contacter au numéro suivant 514-268-3394.

Les wobblies qui décident, sur une base individuelle de participer à la manifestation anti-capitaliste organisée par la Convergeance des Luttes Anti-Capitalistes (CLAC2010.net) sont bien entendu libres et bienvenus de se joindre à 14h30 au contingent “Pour une justice migrante organisé par Solidarité sans frontières, Personne n’est illégal-Montréal, Dignidad Migrante, le Centre des travailleurs et travailleuses immigrant-es & JOC-Montréal (Dignidad Migrante et Solidarité sans frontières sont des groupes de travail du GRIP-Concordia). En plus de ce contingent, cette coalition pour la justice migrante organisera une marche pour « Un Statut pour toutes et tous » qui aura lieu le 28 mai.