,

Le sous traitant d’Apple prétend que ses employés se suicident par cupidité

DNDF

Foxcomm délocalise aussi une partie de la production au Vietnam ou à Taiwan.

À la réunion d’hier [8/6/2010] des actionnaires, Foxconn a révélé qu’il ne ne verserait plus d’indemnités aux familles des employés morts, afin de décourager les futurs suicides . Le PDG, Terry Gou, a exposé son raisonnement, donnant comme preuve le fait que l’argent — un montant quasiment équivalent à dix ans de salaire — était une motivation principale des suicides.

Une de ses preuves était la lettre de suicide d’un homme, qui contenait le message suivant à ses parents:

… à présent je vais me jeter à Foxconn, je vais vraiment partir alors, mais il ne faut pas que vous soyez tristes, parce que Foxconn va vous donner de l’argent, c’est tout ce que votre fils peut vous rembourser à présent.

Gou a aussi mis en cause un possible « effet Werther » [phénomène de psychologie sociale dans lequel la médiatisation d’un suicide entrainerait une vague de suicide (du nom du héros de Goethe)] créé par la couverture médiatique, qui aurait conduit à six des douze suicides qui ont eu lieu en mai. En conséquence, l’entreprise passerait la main aux autorités chinoises locales en matière de gestion sociale, puisqu’elle est incapable de faire face à trop de responsabilités sociales.

Au cours de la même réunion, l’entreprise a annoncé sans surprise qu’elle cherchait à délocaliser une partie de la production, au milieu d’annonces de profits moindres, du fait des hausses de salaires — le salaire de base est passé de 132 $ à 176 $, s’élevant jusqu’à 293 $ pour ceux qui remplissent les nouveaux critères de productivité. Cela impliquera de mettre sur pied une usine entièrement automatisée soit à Taiwan soit au Vietnam, et dans le même temps l’usine vietnamienne existante recevra plus de commandes.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.